Fabriquer et poser son passepoil: le tuto qui te dit tout

By 1 No tags Permalink 0

Bonjour par ici!

J’inaugure (enfin) cette section de tutos par quelque chose qui concerne un élément de customisation qui m’est cher: le passepoil.

Le passepoil c’est du biais gansé d’une mèche (d’un cordon quoi) qui va être cousu entre deux tissus: il apporte une jolie finition et orne de façon élégante toutes sortes d’ouvrages… à condition de le poser correctement 😉

Lorsque j’ai appris à coudre, je l’ai fait surtout grâce aux nombreux tutos publiés sur la Toile et j’ai presque toujours trouvé ce que je cherchais. Je nuance avec un « presque » parce que notamment concernant la pose du passepoil il a toujours manqué le petit détail qui m’aurait appris immédiatement à le faire correctement. En fait c’est en pratiquant intensément que j’ai fini par comprendre THE truc qui faisait qu’il était posé divinement (Humilité, j’écris ton nom).

A mon tour d’apporter ma toute petite minuscule pierre à l’édifice des tutos sur Internet avec ces quelques astuces…

=> Les photos de ce tuto ont été faites en septembre, quand j’ai cousu ma robe Opale d’Ivanne Soufflet (Grain de couture pour adultes chez Créapassion) à l’occasion du mariage le plus glamour de 2015 all over ze world, celui de Floriane & Aurélien (en plus on n’avait pas les enfants c’était encore plus magique)(mais je m’égare).

Allez c’est parti, fais chauffer le passepoil!

Pour commencer, tu prends un biais classique (que tu peux t’amuser à faire mais moi je l’ai acheté, call me féé niasse) et un cordon de 2 à 3 mm d’épaisseur. Personnellement je privilégie les mèches fines pour l’habillement mais après chacun fait comme il veut! Ici j’ai donc choisi un cordon basique de 2 mm.

Si tu as besoin de 2 m de passepoil, tu n’auras besoin que d’1 m de biais. Tu prends ton premier morceau de mèche que tu vas venir coincer dans un des plis du passepoil tout en épinglant de façon régulière et près de la mèche. Attention de ne pas trop faire tourner le biais pour bien conserver la même quantité de tissu de chaque côté du pli central.

fab passepoil

La photo de gauche montre un des deux côtés du biais déjà cousu avec la mèche. Les photos de droite montrent l’épinglage de la mèche dans le côté libre.

Pour coudre la mèche on sort le pied de biche fermeture éclair et on coud au plus près de cette dernière pour former un joli bourrelet. Ensuite on épingle le second côté et on coud de la même façon. N’hésite pas à y aller lentement, là il s’agit de prendre ton temps pour ne pas coudre directement sur la mèche ou trop loin: le passepoil il faut que ce soit bien fait sinon…c’est moche!

Une fois les deux côtés cousus, tu t’armes de ta paire de ciseaux et tu coupes avec précision au milieu de ton biais: tu dois avoir sous tes lames une seule épaisseur de tissu.

Et voilà tu as tes 2m de passepoil! (sur les photos ci-dessous on voit que mes points son moches, j’avais eu un soucis avec ma MAC ce soir là.)

fab passepoil 2

Et maintenant la pose!

Tu prends ta pièce de tissu et tu viens positionner le passepoil endroit contre endroit sur celle-ci. Concrètement le bourrelet de ton passepoil doit se situer vers l’intérieur de ton tissu. Autrement ton tissu et le biais non cousu sont bord à bord: tu as ainsi ta marge de couture naturelle marquée.

Tu épingles régulièrement tout le long de ton ouvrage, puis tu piques et c’est là que ça se précise: tu positionnes ta couture très légèrement à gauche de la couture du passepoil. Si tu es à droite ou pile sur la couture alors cela se verra sur l’endroit. Si tu es juste à gauche, ce sera net.

Mon aiguille est à gauche de la couture du corton du passepoil. Ce détail est primordial.

Mon aiguille est à gauche de la couture du corton du passepoil. Ce détail est primordial.

Une fois cette étape réalisée, tu prends ton autre tissu que tu vas venir poser endroit face à toi et sur lequel tu vas positionner ta pièce avec le passepoil, toujours endroit contre endroit. Ton passepoil est donc entre ces deux épaisseurs et tu as la couture de l’étape précédente comme repère de couture.

Toujours avec le pied spécial fermeture éclair (mais le normal fonctionne aussi très bien à cette étape), tu piques encore une fois légèrement à gauche de la couture précédente, toujours dans le soucis de n’avoir aucune couture apparente sur l’endroit: c’est le secret du passepoil bien cousu!

Mon aiguille est encore légèrement à gauche de la couture précédente.

Mon aiguille est encore légèrement à gauche de la couture précédente.

Bravo tu as fait le plus dur! Maintenant, tu repasses soigneusement ta marge de couture pour la coucher d’un côté et tu surfiles les coutures pour ne pas avoir de mauvaise surprises (si tu n’as pas au préalable surfilé l’ensemble de tes pièces) (mon cas).

fab passepoil 8

Ensuite tu retournes, tu admires et tu es fière de toi!

fab passepoil 7

Sur le haut de ma robe Opale, j’ai choisi un passepoil Liberty Betsy lavande et un passepoil ton sur ton pour souligner le col Claudine.

Là tu as le choix, tu peux laisser tel quel, ce que j’ai fait sur mon Opale ou tu peux surpiquer le long du passepoil. Cela a l’avantage de plaquer la marge de couture et cela ajoute une touche déco supplémentaire. Attention tout de même, sur un vêtement notamment, il est impératif de maîtriser l’art de la surpiqure sous peine de ruiner le rendu. En effet, une surpiqure ça se voit, et mal fait ça fait au mieux raté, au pire moche, dans les deux cas tu auras envie de te rouler par terre et de crier dans un bocal.

Ici je ne l’ai pas fait pour deux raisons: j’avais peur de surcharger la robe avec des surpiqures, et j’avais peur de rater mes surpiqures. N’ayant ni le temps ni le tissu nécessaire pour une seconde chance, j’ai donc joué la sécurité!

Sinon,  je l’ai  fait récemment sur le protège carnet de santé de Gabin.

protege CS Gabin 2

Quid de la pose du passepoil en courbe et de la couture du passepoil sur un coussin, quand on doit faire se rejoindre les extrémités? Eh bien c’est simple, le passepoil a ça de merveilleux qu’il trace des courbes naturellement une fois que l’on arrive dans les angles, il suffit de le contraindre un peu et de bien épingler. Une fois le passepoil cousu, et le second tissu cousu également, ne pas oublier de cranter les angles pour avoir un joli rendu sur l’endroit (et de surfiler tout le tour of course).

courbe

Et pour faire se rejoindre les deux extrémités, tu prévois 5 cm de longueur supplémentaire (si ton coussin fait 40 x40, tu auras donc 160 cm + 5cm = 165 cm de passepoil à poser). Tu découds une des deux extrémités sur 5 cm (une fois le tour entièrement épinglé) et tu coupes le cordon, puis tu viens emboiter les deux bouts en faisant un petit rentré sur la partie décousue, pour assurer la propreté sur l’endroit. Fastoche non?

fintitions passepoil

Sur la photo du haut j’ai décousu et coupé la mèche avant de venir positionner ma seconde extrémité en lieu et place du cordon précédent. Sur la seconde photo j’ai épinglé ma jointure solidement pour assurer une jolie finition.

Je commence toujours ma couture par la jointure de façon à ce que rien ne bouge…

Tu sais tout ou presque, ne reste plus qu’à t’amuser et à poser du passepoil en veux tu en voilà 😉

N’hésite pas à me poser des questions si ce n’est pas clair!

See U!

1 Comment
  • degenne cecile
    décembre 2, 2016

    Bonjour
    je travaille avec Leslie Dellier et vos chaussons de bébé me font craquer ! Existent-ils en taille adulte (39/40) car ils sont irrésistibles et je n’ai plus de « petits » à chausser !
    Merci
    cécile degenne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *